Les hauts et les bas ...

Se ressentir dans le silence … ou presque.

12 mars 2020
femme qui regarde horizon plage profil

J’ai débuté dernièrement un coaching privé avec Manon Lavoie (mcommemuses.com) afin de me déconnecter un peu de ma tête pour mieux me reconnecter à mon corps, pour mieux RESSENTIR ce qui s’y trame, et RESSENTIR mes actuels et futurs projets plutôt que seulement d’y penser.

Car un mental hyperactif qui est déconnecté de son corps, c’est comme un cheval de course qui a la rage… (OMG, est-ce que ça se peut?).

Suite à une séance de coaching, j’ai des exercices à faire et présentement, je m’applique à prendre un moment quotidien pour me RESSENTIR (je l’écris toujours en gros caractère pour envoyer un message clair à mon cerveau de ce à quoi j’aspire, désolé). Donc, RESSENTIR mon corps, mes émotions, ma petite voix…

Mais pour RESSENTIR, je vous annonce en grande primeur que nous avons besoin de silence. Peut-être pas toujours un silence absolu, mais un niveau de décibels nettement inférieur à celui auquel nous sommes exposés quotidiennement.

Mais comme mère de famille qui travaille, le silence je le trouve où hein ? C’est une denrée rare et très précieuse !

Je m’oblige donc parfois à m’asseoir seule quelques minutes le soir, lorsque les enfants sont couchés, et je mets de côté ma liste de choses à faire, ou le tout dernier épisode de Fugueuse qui vient de sortir. J’ai même commencé à mettre à l’occasion les coquilles de mon ainé (de toute beauté).

Il y a également les retraites de silence … ah les retraites de silence !

Je vous avoue que je suis une adepte de ces moments où je m’efforce de laisser de côté ma montre et la technologie, afin de mieux me retrouver seule à seule avec mon petit et mon grand moi. C’en est même rendu vital pour ma santé mentale (je vois ici mon mari qui hoche la tête avec un petit sourire figé sur le visage).

Et puis ça n’a aucun lien avec le fait que l’on soit croyant ou non. Choisir de s’offrir quelques jours de silence provient plutôt d’une certaine quête de calme, de solitude, de se sentir « groundé », et de se RESSENTIR.

Avertissements :

Le silence nous oblige à nous retrouver seuls avec, et face à nous-mêmes. 

Sans les bruits et les distractions extérieures, nous pouvons (enfin!) entendre et RESSENTIR tout le « bruit intérieur », sans filtres ni artifices. 

Et ça peut être intense disons comme expérience.  On peut même un peu « capoter » au début je vous dirais… (Alors si nous sommes détresse mentale, il faut davantage se faire accompagner par des professionnels que de se retrouver seuls avec nos « bibittes ».)

Parce que nous ne sommes tellement pas habitués à le faire (se déposer, s’arrêter pour vrai de vrai sans rien ni personne), notre mental court un peu comme une poule pas de tête pour un temps. 

Puis on apprend peu à peu à danser avec lui, à l’observer se démener, et on tente de le calmer un peu. Juste un tout petit peu. Juste assez pour RESSENTIR qu’on a mal au dos, qu’on a le cœur gros, ou qu’on se sent tellement fatiguée dans le fond. Ou au contraire, RESSENTIR qu’une envie de créer ou de vivre une expérience est présente bien bas dans notre ventre. 

Parfois ça fonctionne, parfois non. C’est comme ça. Mais il faut se donner la chance d’en faire l’expérience.

Tous ceux et celles qui m’ont fait assez confiance pour suivre ma suggestion de vivre ce genre de retraite l’ont grandement apprécié.

Il n’y a pas de temps ou de moment idéal. Ça dépend vraiment de chacun. Je crois toutefois que ce qui aide grandement c’est de faire ces retraites en nature. Le son doux et naturel de la nature agit un peu comme une lumière de phare à laquelle on peut s’accrocher et se guider si la tempête se lève, ou simplement nous inspirer si nous avons le cœur remplit de joie.

Comme c’est une expérience, je vais m’arrêter là dans mon écriture car c’est quelque chose que l’on vit, pour soi et avec soi, et qui se vivra différemment pour chacun de nous … et je dois aller mettre mes coquilles pour me RESSENTIR.

Voici, si l’expérience vous intéresse, quelques liens internet à explorer:

https://www.espaces.ca/articles/activites/bien-etre/5533-4-retraites-en-pleine-nature-pour-se-ressourcer-au-quebec

https://larcenciel.org/sutton

http://www.ermitagewarden.qc.ca/

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply