Les hauts et les bas ... Réflexions d'une trentenaire

La COVID-19 nous transforme

23 mars 2020
collage transformation COVID-19

Cette maladie, je ne l’ai pas … pour l’instant du moins. Je ne suis pas pessimiste, juste réaliste.

Je prendrai toutes les précautions nécessaires, mais je devrai sortir quelques fois par semaine et travailler avec des humains. Des humains en chair et en os toi.

Pas à travers mon écran ni même à deux mètres de distance. Je ne pourrai pas. Ça pourrait paraître bizarre de lancer des pillules du cadre de porte à mes patients … et quand ils auront peur à leur tour, ou seront bouleversés de ne pouvoir passer les derniers moments de leur vie avec leur proches, je ne pourrai certainement pas me retenir de leur tendre la main et de les prendre dans mes bras. Soyez rassurés, je vais m’asperger de Purell ou carrément changer de vêtements …

Mon besoin de rassurer, de soutenir, de soulager, et de donner de l’amour ne changera pas. Au contraire. 

Mais ce sera peut-être la seule chose qui ne changera pas en moi.. Parce que le coronavirus me transforme, nous transforme.

Mes croyances, mes certitudes, mes jugements, mes perceptions de la vie changent de jour en jour. Pas vous ?

Qui seront nous pendant et après cette période historique ? 

Quelle sera la nouvelle version de nous-même ?

Rentrez-vous la tête dans le sable si vous le voulez en vous disant : « pufff, moi je ne changerai pas !« , mais désolé bro, ça se fera avec ou sans ta « conscience ».

C’est un changement imposé par la Vie elle-même. Et c’est aussi là qu’on se rends compte que quand la Vie mène la danse, il faut la suivre. Pas le choix.

Notre quotidien, notre mode de vie, notre façon de penser, de réagir, de souffrir, de rire,  tout changera inévitablement. Et même pour les plus durs à cuire d’entres vous. 

Ce qui est merveilleux c’est qu’à travers ce COVID-19, on se découvre une merveilleuse capacité d’adaptation!

C’est bien certain, vous me dirai, car c’est le principe même de l’évolution, et nous le faisons depuis que nous sommes ici sur Terre.  Mais à ce jour, ça restait quand même un peu de la théorie pour moi. 

Là, aujourd’hui, je le ressens carrément dans mes cellules gang !

C’est comme si elles se réveillaient et me disaient :

 » Attention please, mode ADAPTATION en cours. Ta bulle? agrandit là! Le silence ? Trouve-le d’une autre façon! La peur ? Pas le temps, allez, fonce ! »

Même mon mental déconstruit peu à peu ses croyances inébranlables du moment, ses jugements enracinés depuis des lunes, ses perceptions erronées tellement fatigantes. Mais le plus merveilleux de tout, il lâche sa sévérité envers sa propriétaire (moi). Il est plus indulgent envers moi-même ( juste à regarder ma facture de la SAQ des dernières semaine 🙂 ).

Tout notre être se transforme, mais ce n’est pas toujours évident.

C’est déstabilisant et parfois même surprenant. J’irais jusqu’à dire que c’est même parfois très chiant. J’étais bien moi dans mes vieux fantex. 

Alors je crois qu’il faut se laisser le temps. Se laisser le temps de s’apprivoiser à nouveau. Se donner la permission de changer, d’évoluer, de découvrir nos nouvelles priorités, même si elles peuvent en bousculer d’autres.

C’est une période de transformation à la vitesse grand V. C’est dur sur le corps.

D’après moi, c’est pour ça que le virus ne diminue pas vite vite (dans mon imaginaire on s’entends). Il nous donne le temps de faire notre transformation de chenille à papillon. 

Mais avant que je me transforme en papillon (multicolore de préférence svp), j’aurai à retirer de mes bagages des roches trop lourdes à porter ou qui ne me ressemblent plus. À mon insu, le processus a déjà commencé et après seulement deux semaines, je me sens déjà plus joyeuse, légère, spontanée, tolérante…malgré tout ce chaos extérieur. 

Je suis loin d’être un ange, croyez-moi. Je garde mes parts d’ombres et mes moments de « pétage de câbles », mais il me semble quand même que c’est moins lourd … bizarre. 

À lire les publications dans les réseaux sociaux dernièrement, je terminerai en vous disant qu’il n’y aura pas un seul papillon identique. Il n’y aura aucune transformation comparable à celle de l’autre, alors arrêtons de se comparer et de juger nos transformations. L’humanité n’a pas besoin de ça en ce moment. 

Soyez juste la belle chenille que vous êtes déjà et regardez vous vous transformer peu à peu. Observez vos nouvelles couleurs, vos nouveaux talents, vos nouvelles souffrances, vos nouvelles priorités, et aimez-les ! Ce sont les vôtres!  

De mon coin de maison je vous embrasse, et j’ai tellement hâte de voir quel genre de papillon vous serez, lorsqu’on pourra un jour se regarder et se toucher pour vrai de vrai !

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply Line St-Pierre 23 mars 2020 at 19 h 07 min

    Toute une réflexion Marie-Joëlle! L’évolution est bien lente, mais vraiment efficace !
    Nous sommes encore pris dans la petite chrysalide et combien de magnifiques papillons en ressortiront. Toutefois iL faut laisser au temps faire son travail. Combien de temps, l’histoire ne le dit pas.

  • Reply Sylvain Ratté 23 mars 2020 at 21 h 44 min

    Félicitation ma belle cousine, je suis sur que tu seras un très très beau papillon remplis de couleurs vivent et écarlate. Ce virus nous offres la chance de nous accomplir et de prendre un temps d’arrêt en tant qu’ être humain. il nous offres la chance de nous repositionné face a nos valeurs. Il nous remet a notre place dans notre quête frénétique de l’équilibre que nous pensions avoir face a nos vies. Ils nous donnent la chance de se tourner vers ceux qui souffrent plus que nous et il nous fait réalisé que la vie est précieuse et fragile. Aimons nous les uns et les autres qu’il disait et bien cela est bien vrai, la solution passeras par le meilleur remède que nous avons c’est à dire l’amour que l’on se porte et a ceux que nous avons envers les autres. Car c’est ensemble que nous passerons a travers et le monde ne sera plus jamais pareille, il aura pris de belles couleur sur nos nouvelles ailles

    • Reply Marie-Joëlle 5 avril 2020 at 12 h 14 min

      Très vrai mon cher cousin ! J’ai hâte de te lire à ton tour 😉

  • Reply Daniel Bérubé 24 mars 2020 at 9 h 14 min

    C’est tellement bien écrit et si vrai! Cette réalité qui nous frappe de plein fouet nous ramène à l’humilité mais nous fait comprendre que nous avons tous un rôle à jouer et notre place dans cette univers! Pour ma part, ce temps d’arrêt me permet de me questionner sur tous ces changements effectués dans ma vie à la suite de toutes ces épreuves et si j’ai bien emprunté la voie qui me convient le mieux! Merci Marie-Joëlle pour tes inspirations, tes partages et tes réflexions, simplement te croiser le matin est déjà un plaisir!!!

    • Reply Marie-Joëlle 5 avril 2020 at 12 h 13 min

      Je viens de lire ton message cher Daniel ! Ton message me touche…évidemment 😉

    Leave a Reply