Les hauts et les bas ...

#Espoir

28 janvier 2020

Aujourd’hui c’est la journée annuelle de Bell Cause pour la cause

La cause de la santé mentale, pour démolir à coup de témoignages les tabous s’y rattachant.

Je me disais que j’allais faire un témoignage moi aussi, car la santé mentale ça me connaît. Je l’ai déjà perdue comme beaucoup d’autres, mais je l’ai retrouvée, et je la surveille comme la 1ère merveille du monde. 

Pourtant, ce n’est pas ce qui a monté en moi cette année. Non. J’avais plus envie de vous parler de l’espoir.

L’espoir derrière la maladie. L’espoir qui est si difficile à trouver et garder quand on est au fond du baril.

Il y a aussi les autres problèmes de santé mentale. Ceux qui sont moins « hot » dans les médias. La schizophrénie ou la psychose exemple. Je ne peux qu’imaginer la souffrance reliée à ces états. Arrive-t-on à trouver une parcelle de lumière, d’espoir, entre deux voix qui nous menacent ? Je ne sais pas. J’aimerais d’ailleurs vraiment vous lire à ce sujet. 

Mais la noirceur du fond de baril, ça je connais. Laissez-moi vous dire que l’espoir ne s’y trouve pas. Il se trouve tout en haut, où l’on peut voir la lumière. Mais dans la noirceur on devient aveugle. Aveugle de tristesse, de détresse, de honte, de culpabilité…et nous croyons que nous ne reverrons plus jamais. On regarde vers le bas.

On se sent seul et perdu dans le brouillard….

Mais j’ai un message pour toi.

À toi qui vis peut-être en ce moment même cette grande noirceur, sache que la lumière, l’espoir, est là pour vrai de vrai. Tu te crois seul au monde mais c’est faux. Répète-le à ton mental que c’est faux! La vie est remplie de personnes qui ont souffert de problèmes de santé mentale (on les salue bien haut !) ou qui en souffrent présentement.

Des histoires de guérison ça existe, des histoires de retour à un certain équilibre aussi. Tu vas peut-être marcher sur un fil comme un funambule un boute mais tu peux y arriver. Quand ? je ne le sais pas, mais c’est là où l’espoir est important.

Regarde les gens qui t’entourent et qui t’aiment, le vois-tu l’espoir dans leurs yeux ?

Regarde les intervenants en santé mentale qui te soutiennent, le ressens-tu l’espoir ? (sinon, change d’intervenant !)

Mais pour le voir, il faut d’abord en parler et te laisser aider. Il faut t’entourer de gens qui ont ton rétablissement à cœur. Déverse ta noirceur sur des pages et des pages de cahier s’il le faut (lire cet article pour en savoir plus: http://blogueinvivophoto.com/19/01/2020/ecrire-ca-fait-du-bien/le-blogue/reflexions-dune-trentenaire/).

Mais aide-toi à te libérer de cette lourdeur de vivre.

Je te garantis que petit à petit, tu regarderas vers le haut à nouveau, tu remonteras la paroi du baril et tu retrouveras ton équilibre.

Tu te feras même des muscles à remonter ce baril, un fait non négligeable quand même! 

Des muscles de cerveau, qui t’aideront à remonter plus vite la prochaine fois, si prochaine fois il y a. Tes muscles vont peut-être même t’aider à tirer quelqu’un d’autre que toi-même du fond.

TU seras peut-être l’espoir d’un autre. 

Nous avons la chance de vivre à une époque où les ressources sont plus disponibles.

En voici quelques-unes.

Garde espoir, accroche-toi, ensemble nous allons-y arriver.

https://www.projetpal.com/fr/

Laissez-moi un message ou un commentaire, j’adorerais lire sur votre propre expérience avec la santé mentale.

La lumière reviendra, promis.

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Pierre Moisan 29 janvier 2020 at 14 h 10 min

    Bravo pour ce texte.
    Toute ma vie j ai vecu avec des très haut et des très bas. Sa semble à la bipolarité.
    Oui l espoir j y crois en ce moment un combat m as défier (cancer). Je vais vaincre pour tout ceux qui crois en moi et que j aime.
    Je prouverai qu il faut garder espoir.

    • Reply mariejoelle 29 janvier 2020 at 14 h 22 min

      Je suis très émue de vous lire Pierre ! Merci pour votre courage et votre partage.
      Vous devez vivre une situation très éprouvante en ce moment. À travers votre vécu, d’autres seront inspirés et réconfortés j’en suis certaine !

      Merci encore et une belle journée à vous

      Marie-Joëlle

  • Reply Gaétan Charland 30 janvier 2020 at 10 h 48 min

    Bonjour Marie-Joëlle,
    Un texte édifiant qui m’inspire et que je suis certain pourra en inspirer plusieurs qui souffrent de toutes sortes de troubles, malaises ou maladies mentales. Le mot maladie fait souvent peur à ceux et celles qui souffrent de cette condition, il m’a fait peur à moi quand je souffrais de troubles paniques, je croyais que le reste de ma vie serait fait d’une longue suite de paniques plus effrayantes les unes que les autres.

    La peur de devenir fou m’a longtemps habité mais comme tu le dis si bien, il faut s’ouvrir regarder vers le haut et demander de l’aide. Je l’ai trouver par le biais d’un médecin qui m’a bien conseillé, d’un professeur de méditation qui m’a donné espoir en me partageant son histoire, par Phobies-Zero qui m’a permis de rencontrer beaucoup d’autres personnes souffrant des même problèmes que moi.

    Mais dans ce trou noir ou l’on se trouve dans la souffrance nous pouvons toujours avoir recours à la prière sincère et elle sera entendue et répondue par des personnes qui seront placées sur notre chemin.

    • Reply mariejoelle 30 janvier 2020 at 14 h 29 min

      Merci beaucoup Gaétan pour ce commentaire ❤️ Je suis certaine que plus on témoigne et on parle de nos façons d’avoir retrouvé l’espoir, plus ça aidera les gens ❤️✨

    Leave a Reply